Le prix unique du livre : une loi française



Avez-vous déjà remarqué que le prix des livres édités en France était inscrit sur la quatrième de couverture ? Saviez-vous qu'un livre neuf vendu en France, dans un musée, une librairie indépendante, une grande enseigne culturelle ou sur internet, possède le même prix ? ou quasi...

Si votre réponse est oui, je vous félicite ! Mais savez-vous pourquoi ?

Je vous le donne dans le mille : C'est grâce à la loi du prix unique du livre !


Le prix unique du livre : quesako ?


Il s'agit d'une loi instaurée en 1981 sous le mandat de Jack Lang alors ministre de la culture.

Son objectif est de limiter la concurrence sur le prix de vente au public du livre, afin d'en protéger la filière et développer la lecture... On a presque envie de crier Cocorico pour une fois !

Car c'est pour éviter toute concurrence que le prix du livre est indiqué à l'arrière de la couverture pour ne pas qu'il soit modifié lors de la vente d'un livre neuf.

Cette loi est donc une obligation française pour le bien commun. Ami.e.s auteur.e.s, veillez donc à ne pas faire fluctuer vos prix sur vos livres en format papier ! Sauf si....


Il y a toujours des exceptions qui confirment la règle !


Eh oui, mesdames et messieurs, l'esprit de contradiction, ça aussi c'est très "Français".

Plus sérieusement, peut-être avez-vous déjà obtenu une légère promotion sur un roman lors de votre passage en caisse ? Si vous êtes attentifs ou attentives, peut-être avez-vous même vu sur l'étiquette deux prix mentionnés : le prix de vente du livre et le prix remisé souvent intitulé : "prix éditeur".

Sachez donc que cette loi autorise la mise en place d'une micro réduction allant jusqu'à 5% du prix du livre. Cette réduction correspond à une partie de la marge consacrée à l'éditeur.

Aussi, si vous êtes auteurs indépendants, vous pouvez proposer cette réduction si vous le souhaitez. Ça peut être sympa lors des salons par exemple pour rendre votre livre plus "attractif". Mais attention à ne jamais dépasser les 5% autorisés.


Si cette loi est une obligation, pourquoi trouve-t-on des livres soldés ?


Il est possible qu'un livre fasse l'objet d'une réduction plus importante que celle autorisée pour les éditeurs (les fameux 5%). Mais il y a des critères stricts à remplir :


Les livres soldés doivent être en stock depuis plus de 6 mois et sortis dans le commerce depuis au moins deux ans.



Vous comprendrez donc que vous ne pouvez pas faire de promotion pour le lancement de votre livre papier ni modifier le prix de vos romans selon vos envies, même sur Amazon.

Il est donc essentiel de bien penser à votre prix de vente avant de faire votre demande d'ISBN (=numéro d'immatriculation du livre) à l'AFNIL. Car pour un même tirage, vous ne pourrez plus changer de prix !


La question des livres numériques !


Pour les livres numériques et autres ebook, la loi est un peu plus floue, même si le cadre réglementaire s'applique.

Je sens que je viens de vous perdre ! Si non, bravo... Si oui, voici une petite explication.

Tous les ebooks d'un même livre, quelque soit la plateforme de vente doivent avoir le même prix de vente. En gros, vous ne pouvez pas proposer un même ebook sur KDP à 5 € et sur Kobo à 4 € par exemple.

Donc, si vous décidez de faire une promotion sur une des plateformes pour votre ebook, vous devrez la faire pour toutes les autres plateformes sur lesquelles on peut trouver votre roman en version numérique.


N.B : Bien entendu, vous ne rencontrerez pas ce problème si vous avez opté pour l'exclusivité Kindle.


La subtilité Amazon - Prenez garde au moment du lancement de votre roman


Pour cette section, je vous livre ma petite anecdote pour mieux illustrer mon propos.

Lorsque j'ai enregistré pour la première fois mon roman (Les Ombres de la lune), j'ai inscrit naïvement la somme de 16.90 € dans le prix de vente. Logique, vu que c'est son prix de vente officiel!

Sauf que, qu'elle n'a pas été ma surprise en voyant un autre prix plus élevé sur Amazon que celui indiqué sur mon roman. Cela était dû en réalité à la TVA.

Étant dans l'illégalité la plus totale, j'ai rapidement fait la modification sur KDP en déduisant la TVA (en mettant donc le prix de vente hors taxes) pour que cela coïncide ensuite avec le prix réel de vente mis sur Amazon. Mes fameux 16.90 €.


Le bonheur de la réédition : quand une remise à zéro est possible


Cette loi est plutôt bien faite puisqu'elle tient compte de l'évolution des prix du papier et des coûts fixes, une chance pour les éditeurs et les indés.

Ainsi, lorsqu'un livre est réimprimé après écoulement des stocks, il est possible de modifier son prix de vente sous certaines conditions :

* Le nouveau prix doit être indiqué sur la quatrième de couverture

* Le nouveau tirage doit être enregistré avec un nouveau numéro ISBN

* Un exemplaire de ce nouveau tirage doit être déposé à la Bibliothèque Nationale de France avec sa nouvelle identification (profitez-en pour changer les dernières coquilles qui persistaient dans votre ouvrage) - Eh oui, seules les réimpressions à l'identique ne suscitent pas de nouveau dépôt à la BNF.


En bref pour y voir plus clair :


* Le prix unique du livre est une OBLIGATION en France.


* Un prix peut être modifié seulement si le livre a été en stock depuis plus de 6 mois et sorti dans le commerce depuis au moins 2 ans.


* Lorsque vous faites une offre sur votre ebook, n'oubliez pas de changer de prix sur toutes les autres plateformes


* Tenez bien compte du taux de TVA sur Amazon pour ne pas que votre prix de vente final soit supérieur à celui indiqué sur votre livre... C'est une fraude !


* Un second tirage peut permettre de modifier un prix fixé, mais il faut que le livre soit identifié sous un autre numéro ISBN


J'espère que ce petit article vous sera utile et que vous serez plus serein au moment de la publication de votre livre. Et si vous avez des questions, venez me les poser sur mes différents réseaux sociaux ou par mail.




14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout