Promouvoir son livre 1/2

Dernière mise à jour : 27 févr.


Félicitations !!!

Vous êtes parvenu.e au bout de votre projet. Votre livre est maintenant publié et prêt à rencontrer ses futurs lecteurs. Sauf que... vous avez beau cherché, vous ne savez pas par où commencer pour promouvoir votre roman.

No panic, voici quelques astuces qui pourront vous aider... Attention, c'est testé et approuvé !



Les réseaux sociaux : le levier essentiel avant la publication


Pourquoi je vous parle des réseaux sociaux et plus particulièrement de la création de votre compte sur les réseaux sociaux ?

Tout simplement, parce qu'il est aujourd'hui essentiel de construire une communauté engagée avant de sortir votre livre.

Pourquoi ?

Car si vous ne parlez de votre projet à personne avant sa sortie, votre roman va faire un MÉGA gros flop ! Si si si, je vous assure. Si ma campagne Ulule a aussi bien fonctionné, c'est parce que j'ai réussi à donner envie à des personnes de me suivre dans ce projet fou. Ma communauté a suivi absolument toutes mes étapes de création du roman (mes avancées, mes joies, mes doutes, la création du roman, mes hésitations... tout, tout, tout) et je suis certaine que ça l'a sensibilisée à la sortie de "Les Ombres de la lune" et à ma campagne de financement participative.Il est essentiel que tu partages, que tu t'ouvres à l'extérieur. Même si tu es timide. Je t'assure, on s'y fait! Dans mon ancien travail, on me disait toujours : "Même la plus belle exposition muséale peut faire un flop, si personne ne sait qu'elle existe". C'est pareil pour ton roman.

Alors, partage, n'ai pas peur de parler de toi, de tes hobbies, de tes passions... Pose des questions à ta communauté pour qu'elle interagisse avec toi, intéresse-toi aux autres. Bref, crée du lien avant de publier ton livre. Les réseaux sociaux seront ton premier levier de communication et de marketing.


Quel réseau social choisir ?


Là, ça dépend du réseau social qui te met à l'aise.

Pendant longtemps, je n'avais que Facebook. Or, je trouvais l'engagement de ma communauté plutôt faible. Il est assez difficile d’interagir avec ta communauté sur ce réseau. En revanche, si tu souhaites toucher une tranche d'âge supérieure à 35 ans, c'est là qu'il faut que tu ailles !

Instagram : Pour moi, le meilleur réseau social au monde !

J'ai vraiment eu du mal à m'y mettre. J'avais tellement l'impression que ce n'était pas pour moi et trop difficile à appréhender. Et puis, je me suis prise par la main. de nombreux tutoriels existent sur Youtube, et même si certains sont un peu dépassés, ils ont le mérite de t'expliquer les bases de façon hyper easy !

Si tu souhaite toucher es 25-35 ans, c'est ici que tout se joue.

Tik Tok : Si tu souhaites toucher un lectorat très jeune, tourne toi vers Tik Tok qui règne en maître chez les plus jeunes. Je ne peux pas m'étendre sur le sujet car je ne suis pas sur ce réseau social, tout comme Twitter. J'ai jamais rien compris à ce réseau social. Désolé pour les amateurs du genre ^^

Les services presse : un vecteur incontournable de la communication


Que les services presse (SP) soient destinés à devenir des chroniques, des articles dans la presse écrite, des interviews, ils sont incontournables et essentiels pour faire connaître ton roman.

Grâce à ce support, de futurs lecteurs que tu n'aurais probablement pas touchés peuvent avoir connaissance de ton livre et devenir pourquoi pas de potentiels acheteurs.


Où trouver les chroniqueur.se.s ?

Là encore les réseaux sociaux peuvent être une mine d'or pour toi.

Sur instagram par exemple, de nombreux blogueurs et blogueuses aiment découvrir de nouvelles plumes et mettre en avant le travail d'un auteur. N'hésite surtout pas à voir ce qu'ils font, à te renseigner et vérifier qu'ils apprécient le même genre littéraire que toi, puis à t'abonner à leur compte si tu aimes ce qu'ils proposent. Et oui, je n'ai pas dit de les contacter (pour ne pas dire harceler) tout de suite avec un message du type : "Hey coucou, je viens de sortir un roman, tu peux en faire la chronique?"

Je peux t'assurer que ça existe et c'est pas le bon moyen pour te faire lire.


Apprends déjà à connaître la personne, échange avec elle sur des tas de sujet et le moment venu, si tu sens qu'elle est intéressée de découvrir ton univers, propose lui un SP.

Dans le même sens, si tu n'as que 500 à 1000 abonnés, essaie d'éviter de t'adresser à des chroniqueurs qui ont 50 K follows. Ça ne sert à rien et comme dans la vie, procède par étape !


Pour trouver des chroniqueurs désireux de découvrir ton roman, tu peux aussi te tourner vers des plateformes telles que Simplement pro ou Netgallery qui met en contact des auteurs avec des blogueurs.

La plateforme Simplement pro est gratuite et simple à prendre en main. En revanche, tu y trouveras de tout comme chroniqueurs alors à toi de mettre en place des critères qui te permettront de faire une sélection des personnes avec qui tu as envie de collaborer (taux d'engagement, qualité des chroniques, compte instagram, compte youtube, commentaire Amazon...).

Surtout, n'aie pas peur de refuser un SP si tu ne le sens pas !


Petite astuce :

Astuce n°1 : Pour ma part, j'ai fait le choix d'envoyer uniquement des versions de mon livre broché en SP. Pourquoi ? Pour éviter de multiplier les risques de téléchargement illégal. En revanche, c'est un coût certain, alors si tu ne peux pas te le permettre, ce n'est pas grave et envoie tes fichiers en ebook.

Astuce n°2 : Pensez à faire vos envois via Mondial relay ou relais colis pour vos envois en France métropolitaine. Cela vous coûtera un peu moins cher pour vos envois brochés.

Astuce n°3 : Pensez au tarif "livre et brochure" pour vos envois à l'étranger.

Un article de blog sortira à ce sujet. En attendant, si tu as instagram, tu peux aller voir le post que j'ai consacré à ce sujet juste ici.

Créer un dossier de presse pour contacter la presse


On a tendance à croire que nous ne pouvons pas contacter la presse écrite ou la radio pour être interviewé pensant que ça n'intéressera personne. Détrompez-vous !

Bien évidemment vous n'allez pas contacter Le Monde ou Le Figaro tout de suite, mais déjà, n'hésitez pas à contacter les journaux locaux de votre région et les radios. Ces interlocuteurs sont souvent ravis de mettre en avant des "personnalités" qui osent et mettent en place des projets.

Mais pour les contacter, il faut connaître leur langage. Pour cela, je vous encourage à leur envoyer un dossier de presse relatif à votre roman.


Qu'est-ce qu'un dossier de presse ?


Un dossier de presse (ou DP) est un support qui regroupe un ensemble de documents relatifs à une entreprise, un produit ou une opération marketing. Il est destiné aux journalistes. Ce document n'est pas à confondre avec le communiqué de presse (CP) qui est un document extrêmement concis, très condensé et limité en nombre de mots ou d'informations. Le CP fait généralement partie du dossier de presse.

Le dossier de presse ne se contente pas de divulguer des informations déjà connues, il va plus loin et donne des informations supplémentaires qui n'auront pas été exposées au préalable. Il doit susciter l'intérêt chez le journaliste et lui donner les informations nécessaires à son travail rédactionnel. Il peut également comprendre d'autres éléments tels que des visuels utilisables pour illustrer l'article.


À quoi ce document peut-il ressembler ?

Composé environ d'une dizaine de pages, le DP doit permettre aux journalistes d'en savoir plus sur votre produit. Toutes les informations utiles doivent y figurer : qui vous êtes, le roman (date de parution, résumé, genre littéraire, prix, où le trouver), des visuels, les adresses "contact" (votre site internet, adresse mail, vos réseaux), et pourquoi pas, les retours de vos premières chroniques.


Astuce : Prenez un soin particulier au contenu et au rendu de votre DP. Inutile de grossir les images ou le texte pour faire du remplissage. Si votre dossier de presse ne fait pas 10 pages, ce n'est pas grave !


Pourquoi est-ce si important de transmettre un dossier de presse aux journalistes ?


Le dossier de presse va vous permettre de diffuser auprès des journalistes a nouvelle de votre publication et donc de diffuser l'information auprès de votre lectorat. Grâce à ce support, les journalistes vous verront comme un professionnel qui comprend leurs langages et seront plus investis pour vous rencontrer.

Dans le même sens, le DP leur "prémâche" le travail rédactionnel. Vous mettre en avant ne sera donc pas très compliqué car ils auront toutes les informations utiles à portée de main au moment de rédiger leur article de presse.


En pratique ?


Attention, ici je vous dévoile comment je procède après avoir appris, au cours de ma carrière, à réaliser ce document. En conséquence, si vous reprenez ses conseils, je vous serais très reconnaissante de me mentionner dans vos propos (eh oui, le droit d'auteur ^^).

* Débute par une page de garde où tu feras figurer la mention "Dossier de presse avec pourquoi pas une image de ton roman, le logo de ton entreprise et éventuellement un contact presse.

* Rédige ensuite un sommaire pour faciliter le travail de recherche du journaliste

* Présente ton produit et éventuellement le résumé de ton livre

* Puis le contexte annexe s'il en existe un (exemple : campagne Ulule)

* N'oublie pas de te présenter, c'est quand même mieux de connaître l'auteur.e

* Les renseignements utiles (prix de vente, où trouver le roman, réseaux sociaux, ...)

* Et termine par tout ce que tu estimes important de dire aux journalistes...


Et si tu as des questions, n'hésite pas à me les poser sur mes différents réseaux sociaux :



#dossierdepresse #auteurs #communication #servicepresse #promouvoirsonroman #éditerunroman #jecrisunlivre #marketing #journaliste

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout